Médiumnité : quels sont les secrets ?

On dit souvent que nous sommes tous presque médiums mais à des niveaux distincts. La médiumnité est dissimulée en nous tous, mais certaines personnes renferment un peu plus de pouvoir que les autres, comme de ressentir la présence des esprits mais aussi à transmettre leurs pensées et leurs messages. Ces personnes-là sont appelées médium car elles ont ces capacités et à vrai dire, elles sont comme une sorte d’intermédiaire entre les vivants et les morts.

Qu’est-ce qu’un médium ?

Un médium est tout d’abord une personne qui est spécialement réceptive aux appels des esprits, il dispose d’une sensibilité exceptionnelle, c’est ce qui le rend unique. Autrement dit, un médium dispose d’une faculté de perception et d’interaction en dehors de l’usage des cinq sens. C’est une capacité assez exceptionnelle car cela lui permet d’entrer en contact avec le monde invisible, il arrive même à ressentir et à communiquer avec certaines présences que nous les êtres humains ordinaires n’arrivent pas à ressentir.

Médium désigne étymologiquement « milieu intermédiaire », c’est-à-dire, une sorte de médiateur entre les hommes et le monde invisible. Ce qui implique qu’il est un individu sensible et a la capacité de communiquer avec les esprits ainsi que d’autres entités. Un médium arrive à percevoir les expressions et les manifestations de l’au-delà, il arrive même à interpréter exactement les messages que les entités veulent transmettre.

Ces facultés lui permettent de discerner par le biais de l’intuition des informations que nous les hommes n’arrivent pas à recevoir. Ce sont donc des facultés improvisées mais non transmissibles. A vrai dire, tout le monde a la capacité de percevoir et aussi d’agir sur les plans imperceptibles, cependant, il faut retenir qu’en général, les médiums sont choisis par les entités invisibles. Et une question se pose, comment reconnaître qu’on est médium ?

Les capacités d’un médium ?

Tout d’abord, il faut retenir que la médiumnité est un don qui doit être développé dès l’enfance. En effet, les médiums ressentent certains signes avant l’âge adulte. Parfois, les médiums sont des personnes particulièrement discrètes et très solitaires. Ce qui leur pousse parfois à poser des questions sur des idées plus complexes, et ce, malgré leur jeune âge. Il existe même certains individus qui n’acceptent pas la réalité et s’en fuient pour se réfugier dans un monde solitaire.

Des fois, les capacités médiumniques sont acquises suite à des phénomènes remarquables ou des faits traumatisants,

notamment la mort d’un être cher, d’un accident grave, la sortie d’un coma, etc. Ce qui implique que la plupart des médiums ont déjà frôlé la mort ou ont été déjà en relation avec les énergies invisibles, ce qui ont changé leur manière de voir le monde.

Les signes de médiumnité

Il se peut que l’on soit inconscient que nous sommes médium. Cependant, pour le savoir, ces signes doivent s’apparaître :

  • On arrive à ressentir des énergies étranges qui sont invisible :

Ces énergies nous sont anormales. Il se peut aussi que nous voyons d’un recoin de l’œil des silhouettes ou des ombres, des masses sombres ou directement des personnes. Il se peut également que l’on n’arrive pas à comprendre ce qu’il se passe mais cela se comprend pendant notre évolution spirituelle.

  • Le rêve prémonitoire :

Pendant le sommeil, on fait parfois des rêves agressifs et intenses voire prémonitoire.

Cette intensité du rêve nous amène parfois à la rencontre des mondes invisibles, malgré le fait que le rêve se passe dans notre subconscient, durant notre état d’inconscience. A vrai dire, de temps à autre, c’est à travers les rêves que l’on arrive à recevoir des messages de l’au-delà. Les personnes ayant la capacité d’un médium se rappellent en général de ses rêves le matin.   

  • Les intuitions sont très développées

L’intuition, dans le sens large, désigne la perception directe de la vérité, et avec précision, qui n’a rien à voir avec les expériences ni même la rationalité. Effectivement, un médium arrive à affronter un problème en faisant confiance aux choses qu’il a ressenti sans chercher des preuves logiques ou raisonnables.

L’envie intense d’accomplir une chose

La plupart des médiums sent qu’il doit effectuer une mission déterminée, ou passer des épreuves qu’il doit absolument réussir. Il se peut encore qu’il a la certitude d’avoir déjà vécu une expérience similaire à ce qu’il parcourt actuellement, mais dans un autre monde. Cela est souvent une forme d’appel effectuée par l’au-delà.

  • Une grande attirance vers un monde invisible ou paranormal

Un médium s’intéresse particulièrement au monde paranormal et se pose souvent des questions concernant la vie dans l’au-delà. Il se pose beaucoup de question sur le monde métaphysique et tend à obtenir des réponses sur les phénomènes paranormaux. Pour avoir une réponse, il fait tout son possible pour avoir des informations sur le monde invisible et tout ce qui s’y passe.  

Comment amplifier la médiumnité ?

L’unique chose qui pourrait développer la capacité médiumnique est la méditation. En effet, la méditation nous aider à trouver un calme d’esprit. Cela nous facilite d’entrer en contact avec le monde invisible. De plus, il ne faut pas oublier qu’exercice de la médiumnité est dans le calme et le silence, car les esprits ne nous contactent pas dans les bruits. Pourtant, cela dépend de l’évolution de chacun, il s’agit d’un choix car en général, la médiumnité se développe selon les exercices que nous effectuons.

Pourtant, il est déconseillé d’inciter les médiums à développer leur capacité médiumnique pour ne pas brûler certaines étapes de l’évolution spirituelle.

Ce qui signifie que les étapes d’évolution doivent se faire progressivement et de façon naturelle. Cela va aider à éviter les problèmes.

Effectivement, un médium n’est qu’un intermédiaire entre les esprits et les êtres humains, l’initiative de contact ne lui appartient pas.

Dans le cas où il évoque la présence des esprits, des phénomènes inattendus peuvent se passer et cela pourrait être désagréable. Autrement dit, il est préférable de ne rien faire et d’attendre que les esprits nous contactent, il ne faut pas forcer la communication, ce qui implique que le spiritisme n’est pas très conseillé. Oui car les esprits sont aussi comme les humains, ils ne contactent les médiums que par affinité.

Comment savoir qu’on est en face d’un bon médium ?

Il ne faut pas oublier que chaque médium est différent, il a leur propre capacité et leur propre ressentis. Ce qui implique qu’un bon médium est un individu qui saura vous étaler ce qu’il se passe avec calme et diplomatie. C’est-à-dire qu’il tente de dire ce que nous devons entendre et non ce que nous voulons entendre. Il va annoncer les nouvelles qui risquent de nous bouleverser de manière paisible et rationnelle. Dans ce cas, il nous explique avec des arguments logiques que tout ne va pas forcément se réaliser. Il nous donne parfois des conseils qui pourront nous aider à affronter la réalité, en d’autre terme, il nous éclaire et nous donne le courage.

De plus, il ne va pas utiliser son don pour escroquer les gens, à vrai dire, il utilise ses capacités pour bénir les gens qui demandent son aide, il ne va en tirer des profits ou demander des contreparties. Cependant, il faut faire attention aux médiums payants. Cela n’implique pas que tous les médiums payants ne sont pas des bons médiums. Il se peut qu’il utilise son don pour en faire des sources de revenus. Mais il faut retenir que payer un médium ne garantit pas une satisfaction absolue.

En un mot, la médiumnité nous offre des opportunités d’être éclaircis sur le plan spirituel. Un entretien avec un médium nous offre parfois la possibilité d’entrer en contact avec le monde spirituel. 

 

Maelly

A propos de l'auteur: Maelly

Je m'appelle Maelly, je suis Medium depuis 25 ans, et je vous invite à venir découvrir tous mes articles afin de vous aider à mieux comprendre le fonctionnement de la voyance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *