Voyance en direct par téléphone
Voyance privé direct

Déontologie

Art 1

Le voyant est tenu au secret professionnel et aux règles de confidentialité touchant les professions libérales. Il ne peut en aucun cas révéler, rapporter ou divulguer des propos tenus lors d'une consultation sans préserver l'anonymat du consultant.

Art 2

Le montant de ses honoraires est le même pour tout le monde et ne s'établit en aucun cas en fonction du consultant. Il est annoncé avant toute consultation.

Art 3

Il est interdit au professionnel de garantir le résultat ou la justesse de ses prédictions sous peine de rembourser ses clients lorsqu'il se trouve dans l'erreur. La voyance relève d'un phénomène conjectural et ne peut faire l'objet d'aucune obligation de résultat.

Art 4

Le voyant s'interdit de juger ses consultants et n'effectue aucune sélection de clientèle.

Art 5

Le consultant est en droit d'interrompre la consultation au début et de demander le remboursement s'il ne se reconnaît pas du tout dans les propos du voyant.

Art 6

Si le voyant ne capte rien au début d'une consultation, il doit le dire au consultant. L'entretien s'interrompt et est reporté.

Art 7

Le voyant s'interdit de conserver des documents personnels, sans l'accord de leur propriétaire.

Art 8

Le voyant ne doit absolument pas influencer sur le libre arbitre de ses consultants. Il ne doit effectuer aucune pression pour orienter ce dernier dans une voie plutôt qu'une autre.

Art 9

Il est interdit d'abuser de la confiance et de la faiblesse d'un consultant En situation de détresse par des manœuvres frauduleuses et susceptibles de l'influencer.

Art 10

Les pratiques de magie, de sorcellerie et de travaux "occultes" sont interdites et ne sont pas amalgamées à l'activité de voyance, astrologie ou autre.

Art 11

Le voyant s'engage a être en règle avec la législation en vigueur, URSSAF et inscription au registre du commerce.