Le Frêne

Le frêne peut atteindre jusqu’à quarante-cinq mètres et aime les bords de rivières. Les Celtes l’utilisaient pour leurs lances et leurs flèches. Les Druides lui attribuaient une puissance particulière, ils recouraient à lui pour faire tomber la pluie ou conjurer la force destructrice des eaux. Les natifs du frêne ont le souci d’avancer plus que d’autres. Ils se préoccupent du lendemain et renoncent à beaucoup de leurs plaisirs si le but qu’ils se sont fixé l’exige. Ils leur est important de garder leur identité, leur liberté et leur indépendance. Toutefois, ils sont capables de servir fidèlement un homme ou une cause. En amour, le frêne sait choisir son partenaire avec sagesse de telle sorte qu’il y trouve sentiments, mais aussi sécurité matérielle. Fantasque, original, le frêne n’est pas un intellectuel. Sa forme d’intelligence est basée sur l’intuitif, on le dit un peu sorcier versé dans le surnaturel. Il voit juste, sait anticiper et garder la tête froide. Né sous ce signe, vous êtes un arbre bénéfique, vous jonglerez avec votre destinée et ceux qui s’abriteront sous votre ramure s’en trouveront bien.