Le Bouleau

Lorsque les Celtes découvrirent qu’après six mois d’été sans nuits, le bouleau survit à un non moins long hiver sans jours, dans un froid pétrifiant ils lui vouèrent une admiration sans bornes. Ils le sacrèrent arbre de la lumière et lui dédièrent le 24 juin, troisième jour après le solstice d’été. Natifs du bouleau, vous êtes serviables, vous faites beaucoup pour les autres, mais les déceptions ne vous manqueront pas. Vous restez tout de même fidèle aux désirs que vous n’avez pas encore réalisés. Élégant, fin, racé, tel est le bouleau. C’est un être vif et aérien dont la compagnie est recherchée et qui inspire le respect. Agréable à fréquenter, sobre un rien austère il n’abusera jamais de votre gentillesse. Le bouleau est un créatif, un inventeur né. D’une intelligence universelle, il a une puissante imagination et un formidable esprit de synthèse. Quoi qu’il entreprenne il peut réussir ! . Né sous ce signe, vous êtes un arbre bénéfique. Créant par plaisir et pas par ambition, aimant les joies de l’esprit, vous avez tout pour être heureux.